Go to Instagram Go to Instagram Go to Instagram Go to Instagram

Cameroun – Universités d’Etat : La révolution numérique en marche

Le MINESUP, chancelier des ordres académiques, Pr. Jacques Fame Ndongo, a visité des structures futuristes en construction à Yaoundé 1 et Yaoundé 2.

Un véritable bond numérique est en train de s’opérer dans les Universités d’Etat du Cameroun, à travers le projet de construction de neuf centres de développement du numérique.

C’est pour évaluer l’évolution de ces chantiers dans les Universités de Yaoundé II à Soa et Yaoundé I à Ngoa-Ekelle, que le Minesup s’y est rendu hier.

La construction des centres de développement du numérique fait partie du projet « Paul Biya Hight Education Vision » dont la première phase a été matérialisée par la remise d’un don de 500 000 ordinateurs offert par le chef de l’Etat Paul Biya aux étudiants camerounais.

Au total, neuf centres vont être construits dont huit pour les universités d’Etat et un pour l’Université inter-Etats Cameroun Congo à Sangmélima.

« L’objectif de ce projet est d’arrimer tous les étudiants camerounais au cyber espace planétaire, faisant d’eux des citoyens du monde. C’est ce qui justifie le don d’ordinateurs du chef de l’Etat aux étudiants », a expliqué le Pr. Jacques Fame Ndongo.

Bientôt, les universités numériques au Cameroun.

Ces structures seront dotées des fonctionnalités basées sur une technologie de pointe. Numérisation et la production des cours multimédia, l’enseignement à distance, le portail informatique comprenant le Eacademic, le E-learning, le E-library, etc. ce sont là les fonctionnalités que vont offrir ces centres. Toutes les Universités d’Etat seront interconnectées au centre national de supervision du réseau interuniversitaire.

« L’enseignant sera à même de faire un cours à partir de son bureau, et ce cours sera suivi par les étudiants se trouvant dans d’autres campus universitaires du pays. Ce sera la mutualisation des ressources », a expliqué Roger Etoundi Atsa, chef de division des systèmes d’informations au Minesup. Les chantiers des centres de développement du numérique visités hier seront livrés à la fin du mois d’octobre 2018. Il s’agit là de l’un des fruits de la coopération Sino-camerounaise.

Au cours de son périple, le Minesup a également visité la bibliothèque numérique de l’Université de Yaoundé II-Soa, d’une capacité de plus de 1000 places. L’imposant édifice bâti sur 2800 m2 est entièrement financé par l’Etat du Cameroun à hauteur de 8 milliards de F. Cette bibliothèque numérique est la plus grande d’Afrique centrale.

Source : https://www.cameroon-tribune.cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *